Composition de la Cour

<<  retour à la page d'accueil française                                                       juridiction de la Cour suprême   >> 

La Cour suprême est composée du juge en chef de l'Irlande (Chief Justice of Ireland), qui est président de la Cour, et de sept juges ordinaires. Par ailleurs, le président de la Haute Cour est un membre ex officio de la Cour suprême.

La Cour siège généralement avec une composition de trois ou cinq juges et, exceptionnellement, de sept juges. La Constitution exige qu'un minimum de cinq juges soient présents pour l'audience d'affaires concernant la validité constitutionnelle d'un acte de l'Oireachtas (Parlement). Cette exigence constitutionnelle s'applique également lorsque la Cour doit se prononcer sur la validité constitutionnelle d'un projet de loi adopté par l'Oireachtas et qui lui est transmis par le président de l'Irlande, conformément à l'article 26 de la Constitution. Un minimum de cinq juges est également nécessaire dans l'éventualité où la Cour aurait à déterminer, en vertu de l'article 12 de la Constitution, l'incapacité permanente du président à exercer sa charge.

De manière générale, une cour de trois juges statue en appel dans des affaires ou sur des questions préjudicielles ou procédurales pouvant être résolues dans les limites de la jurisprudence établie. Outre les causes pour lesquelles ce critère est exigé par la Constitution, une cour composée de cinq juges, ou exceptionnellement de sept juges, siègera en appel des affaires impliquant des questions de droit d'importance ou de complexité particulière. Si les juges de la Cour suprême sont présents en nombre insuffisant, le juge en chef peut demander à tout juge ordinaire de la Haute Cour de siéger en tant que membre de la Cour suprême pour l'audience d'un appel spécifique.

Ordre de préséance des juges

Le Courts (No. 2) Act de 1997 prescrit l'ordre de préséance des juges de la Cour suprême de la manière suivante :

 (i) le juge en chef (Chief Justice) occupe la première place ;  
 (ii) le président de la Haute Cour prend rang après le juge en chef, suivi de
 (iii) tout juge de la Cour suprême ayant précédemment exercé la charge de juge en chef ;
 (iv)   viennent enfin les autres juges de la Cour suprême, en fonction de l'ordre de nomination de chacun au poste de juge ordinaire de la Cour suprême.